Dans la tête de Paulette

La coordination des êtres

Dans mon travail pour changer et améliorer ma vie, je suis confrontée à un problème imprévisible. Je suis en couple.

A première vue, ce n’est pas un souci. Certes non, c’est même une bonne chose. Ce qui n’était pas prévu, c’est quand, dans ma recherche d’un meilleur équilibre, je me retrouve à devoir trouver un équilibre personnel qui convienne à notre équilibre à deux.

Dans un précédent message, j’ai rapidement parlé de Chat. Nous venons tout juste de fêter nos 6 ans de vie commune. Il est freex (free-lance fixe dans une boîte) et a un beau potentiel d’évolution dans un avenir à court ou moyen terme.

Le weekend, nous n’avons pas forcément le même rythme, je dors beaucoup, lui moins. J’ai envie de profiter de la fin des beaux jours pour sortir et m’aérer, lui a envie d’avancer son jeu vidéo. Nous sortons beaucoup avec nos amis et avons quasiment toujours quelque chose de prévu le vendredi et/ou le samedi soir.

Dans ma quête de changement, qui pour le moment est plus virtuelle que réelle (dans le sens, sur internet), j’ai pu lire l’article de Eléonore Bridge d’aujourd’hui sur le fait de Bien dormir. Ce sujet fait aussi partie de ma liste des choses à faire évoluer. Mais comment arriver à améliorer mon sommeil et mon espace de repos si mes besoins et mes nouvelles limites ne sont pas les mêmes que celles de Chat ? À quel moment mon plan doit devenir notre plan ?

Bon, avouons-le, dans mon cas, refuser l’accès à mon lit à Chaton (le vrai) est absolument hors de question !

  • posté le 26 septembre 2014

  • dans Blabla

2 commentaires

  1. Shermane dit :

    Vous alternez sinon ? :p
    Un week-end sieste, un autre plus dynamique ?

    1. Paulette dit :

      Mais c’est une solution que j’avais même pas envisagée !

Les commentaires sont déasctivés.