Dans la tête de Paulette

Voyages, voyages

(Voilà, normalement après ce titre vous devriez me détester pour vous avoir mis une superbe chanson dans la tête jusqu’à la fin de la journée…)

Pendant longtemps, j’ai cru que je ne voyagerais pas beaucoup dans ma vie.

Mes parents ne sont pas de grands voyageurs (ou du moins, n’ont jamais trop eu l’occasion de partir loin – sauf leur année à Shanghai) et les destinations des vacances de mon enfance sont uniquement en France (certaines régions de France sont magnifiques !).

J’ai eu quelques occasions de quitter la France lors de voyages scolaires ou de courtes excursions le temps d’un weekend avec mes parents mais j’estime que mes premiers vrais voyages remontent au début des années 2000 (c’est peut-être aussi une question de souvenirs et d’âge).

J’ai fait mon passeport l’année dernière pour mon voyage au Japon. Ce voyage, ça faisait 16 ans que j’en rêvais.

Mais, en faisant la liste de mes voyages depuis ma naissance, finalement, je me rends compte que j’ai beaucoup bougé. Je me rends compte maintenant de la chance que j’ai eue de pouvoir visiter beaucoup de villes/pays/continents en à peine 28 ans.

Mes voyages passés :
1989 : Grèce/Crète
Étés de mon enfance : différentes régions de France
1997 : Londres
1998 : Bruxelles
2001 : Irlande (Dublin et le nord de l’Irlande)
2002 : Berlin
2002 : Londres
2003 : Vienne
2008 : Prague
2009 : Londres
2009 : Prague
2012 : Bruxelles
2012 : Édimbourg
2012 : Copenhague
2013 : Budapest
2014 : Japon (Osaka, Kyoto, Miyajima et Tokyo)
2014 : Berlin
2015 : Japon (Osaka) et Corée (Busan, Daegu et Séoul)

Mon voyage à venir :
2015 : Montréal et New York

Et avec ces différents périples, j’ai découvert la passion des voyages, de la découvertes des cultures, des modes de vie (et de la gastronomie) différents de ma petite vie parisienne. Les voyages, c’est comme les tatouages, quand tu commences, tu peux plus t’arrêter, tu en veux encore plus.

J’ai eu une conversation avec un collègue il y a quelque temps. Il ne comprenait pas qu’on puisse dépenser plusieurs centaines d’euros pour quelques jours de voyage. Pour lui, 3 semaines au Japon ne valaient pas « une bonne config d’ordinateur qui dure 10 ans »… Grosse incompréhension des deux côtés ! Un voyage ne dure pas la durée du départ mais dure toute la vie ! Peut être que l’envie de voyage n’arrive qu’en commençant à voyager…

voyages-voyages-2

Lorsque j’ai commencé à travailler, j’ai fait la connaissance d’une amie, Nono, de quelques années de plus que moi. Elle et son mec faisaient plusieurs voyages par an (un weekend par-ci, deux semaines par là…) et je voyais ça avec envie, me disant que ça n’arriverait pas. À l’époque, j’étais jeune active et Chat était artiste (comprendre ici qu’il vivait grâce au mécénat de ses parents). Nos seules excursions étaient limitées en temps et en budget.
Et maintenant, j’ai la chance de me retrouver dans sa situation à elle (budget plus souple, vie stable et sans enfants, patrons compréhensifs et qui me poussent à voyager), je regarde en arrière et me revois il y a 6 ou 7 ans et je me dis que les choses changent vite et pas dans le sens qu’on peut l’imaginer. Rien n’est acquis et durable. La situation dans laquelle on est à un moment M ne sera pas la même à un autre moment.

Alors j’en profite, ma situation actuelle (budget plus souple, vie stable et sans enfants, patrons compréhensifs et qui me poussent à voyager) ne sera peut-être pas celle que j’aurais dans 3, 6, 9 ou 12 mois…

Mais quand même, deux grands voyages dans la même année, à quelques mois d’intervalles, j’aurais jamais cru (d’ailleurs, je ne réalise toujours pas) !

Allez, pour la route !

  • posté le 22 juillet 2015

  • dans Voyages

3 commentaires

  1. Shermane dit :

    (autre conséquence de ton post : avoir envie d’avoir le même cahier) (pour quoi ? pour rien)

    Pareil que toi, une addiction aux voyages (plutôt lointains d’ailleurs, ce qui fait que je connais mal l’Europe et encore plus mal la France). Mais j’essaie de comprendre ceux que ça ne tente pas, comme ceux qui se foutent royalement de bien manger. C’est pas évident :]
    Et c’est pour quand alors, Montréal ? ^^ Les vacances d’automne/hiver, c’est chouette !

  2. Malena dit :

    J’ai toujours adoré voyager ! Depuis toute petite mes parents m’ont emmenée à l’étranger et j’ia hâte de pouvoir faire pareil avec les garçons ! En 2018 on a le projet de les emmener en Floride !

  3. Malena dit :

    Oui c’est une question d’âge et de sous aussi … Mais principalement pour l’âge. Ils auront 6 et 8 ans et ça sera plus simple de faire des choses sur place !

Les commentaires sont déasctivés.