Dans la tête de Paulette

Parc Omega au printemps

Notre première sortie dans un parc national québécois s’est faite au Parc Oméga. Situé à environ 2h de route de notre nouvelle ville, c’est un parc animalier dans lequel on se balade en voiture le long d’un parcours défini.

Sorte de safari canadien avec au programme : wapitis, bisons, loups, ours ou encore caribous.

Je dois avouer que l’idée d’être dans la voiture toute la journée ne me disait pas grand chose mais quand les copains nous ont proposé d’aller au Parc Omega, nous avons tout de même sauté sur l’occasion. Et on a bien fait.

En partant à 9h30 de Montréal, nous sommes arrivés 2h plus tard devant l’arche en bois qui encadre l’entrée du parc. Petite pensée pour Jurassic Park avant de payer la « modique » somme de 27$ par personne et de pouvoir faire une première halte à l’accueil du parc.

Nous profitons de cet espace pour manger notre casse-dalle, il est interdit de manger à l’intérieur du parcours (en même temps, je ne prendrais pas le risque de le faire quand on voit la taille des bestiaux voraces qu’on y rencontre).

Après un tour à la boutique pour faire le plein de carottes (je suis intéressée par les chiffres sur le nombre de kilos de carottes vendues dans ce parc), nous remontons en voiture pour entamer la visite.

Le ciel est bleu, la faune verte et les animaux sont magnifiques. Comme entendu à la radio du parc, ils sont ici comme au Club Med, la bouffe a portée de mandibules, les efforts sont minimums pour un rendement maximum. On a parfois l’impression de payer le barrage de Wapiti à coups de carotte, « vous pouvez passer, voiture suivante ! ».

Le parcours est sinueux et bien indiqué, les zones sont signalées par des numéros que nous reportons sur la carte pour connaître les maîtres des lieux.

Ici, les animaux herbivores à cornes sont en grande majorité. Certains sont bien plus grands que la voiture (faut dire que contrairement à beaucoup de visiteurs, nous ne sommes pas dans des immenses pickup).

Les carottes partent à toute allure, heureusement, à mi-parcours on trouve un second magasin pour faire le plein. Carottes pour les animaux, crèmes glacées pour les humains.

Nous terminons la visite par une balade à pieds cette fois autour du Lac aux truites parmi les moustiques voraces et les totems amérindiens.

J’ai adoré toucher les bois des cervidés, affronter la bave des bisons et passer mon temps à balayer le décor à la recherche d’un bout de fourrure nouveau. J’imagine ce que doit être la découverte de ces animaux sauvages quand on est gamins, je me souviendrai longtemps de la mienne adulte.

À refaire à une autre saison !

Détails :

Parc Omega

399 Route 323 North

Montebello, QC J0V 1L0

Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *