Dans la tête de Paulette

J-7 avant le grand départ

Mon dernier weekend en France avant le grand départ pour le Canada.

Dans une semaine, je serai dans un petit studio dans le quartier de Villeray à Montréal. Nous avons pris un studio totalement équipé avec buanderie, internet et petit jardin pour nos deux premiers mois sur place, pour nous laisser le temps de trouver quelque chose à notre goût et le meuble tranquillement.

Dans une semaine et un jour, je reprends le travail après tout juste 8 mois d’inactivité. J’ai tellement hâte.

Pour ma dernière semaine, si je fais un récapitulatif des diverses démarches, il ne me reste plus qu’à boucler les valises et envoyer les derniers courriers. Et bien sûr dire au revoir à ma famille et à mes amis.

Ces derniers jours ont été bien chargés en démarches diverses, comme je l’expliquai dans mon précédent billet, c’est d’autant plus compliquer de gérer ce départ qu’il va se faire en deux temps avec mon départ la semaine prochaine et celui de Chat le mois suivant.

Ce qui a été fait avant mon départ

Prévenir la mutuelle et la Sécu de mon départ à l’étranger : les courriers sont prêts à être envoyés, je les mets dans la boite aux lettres vendredi prochain après mes derniers rendez-vous médicaux à Paris. Pour la mutuelle il s’agit d’une fin de contrat anticipé avec une copie de mon permis de travail et une attestation sur l’honneur de ma demande de gel de mes droits auprès de la Sécu. Pour la Sécu, je retourne ma carte vitale avec un courrier expliquant ma situation.

La banque : j’aime bien les défis donc j’ai changé de banque française en début du mois de février. J’avais pour projet de le faire depuis un moment pour rejoindre une banque solidaire, j’ai donc ouvert un compte au Crédit Coopératif. Les démarches sont un peu longues, j’espère que tout sera fait dans les temps avant mon départ. Pour ma banque Canadienne, j’ai choisi Desjardins, grosse banque sur place qui offre la possibilité d’ouvrir un compte à distance et ainsi faire un premier transfert d’argent (moyennant un taux de conversion et une commission indécente bien entendu).

Courrier français : j’ai fait le choix de rapatrier mon courrier français chez mes parents, un changement d’adresse international est hors de prix. J’ai également fait une procuration à mes parents pour aller chercher les courriers recommandés si besoin. Mon courrier sera pour un mois ouvert par Chat puis par mes parents. J’espère ne rien recevoir de compromettant…

Élections : compte tenu de ma date de départ, je n’ai pas pu m’inscrire sur les listes électorales à Montréal, mes votes seront donc faits par procuration à Paris pour toute l’année 2017… Reste plus qu’à décider pour qui voter…

Chômage et Pôle emploi : comme beaucoup de PVTistes, je vais profiter de mes jours de congés annuels en tant que chômeuse pour recevoir mon allocation pendant mon premier mois sur place. Mon gel de mes droits sera donc à faire une fois sur place.

Expatriation du Chaton : je prépare un billet futur sur les démarches pour emmener un Chat en PVT au Canada, mais globalement, à J-7, tout est prêt pour lui, reste plus qu’à le mettre en boîte.

Préparer mes documents essentiels : permis de conduire international, originaux de mes diplômes, factures des appareils électroniques, documents pour les impôts ou pour l’immigration, tout est dans une pochette, c’est peut-être la pochette la plus importante de ma vie.

Ce qu’il reste à faire après mon départ

Vendre nos derniers meubles, clôturer le compte électricité, le compte SFR, gérer les derniers cartons, faire l’état des lieux de départ, superviser le déménagement et la mise en garde meuble, tout cela sera à faire par Chat lors de son dernier mois en France. Il reste donc pas mal de choses à faire et il ne risque pas de s’ennuyer. Je pense que je vais également être en back up depuis Montréal avec 6h de décalage horaire.

Pour mes démarches à moi, je compte garder mon numéro de téléphone français avec Free, je vais donc devoir dégrader mon forfait une fois arrivée sur place et une fois mon numéro canadien mis en place. Les forfaits téléphoniques étant très (très) chers au Canada, je vais donc passer d’un forfait tout illimité à 19,99€ par mois à un forfait limité (en data internet) pour 49$ par mois (gloups).

Ce qu’il reste à faire cette semaine

Je quitte la France avec deux valises de 100L, chacune pouvant recevoir 23kg de bordel. Ma première valise de fringue est actuellement dans notre dressing, gisant au sol, la gueule grande ouverte, des affaires débordant de partout. Avec une bonne partie de Tetris et l’utilisation de sacs Compactor, je devrais tout faire tenir.
La seconde valise vient tout juste de recevoir ses premiers objets, elle sera celle des livres, photos, souvenirs, chaussures, trousse de toilette et autres extras qui y tiendront. J’aurai aussi le chat avec sa boite de transport (billet spécifique à venir) ainsi qu’un bagage cabine. À ce sujet, je n’ai pas encore décidé si ça sera une petite valise à roulette ou un sac de voyage.
Je dois ajouter dedans l’appareil photo, mon ordinateur, quelques affaires pour nos 2 jours à Paris (pas question d’ouvrir les grandes valises dans un petit appart parisien).

Et surtout, mon dernier point sur ma to-do list, dire au revoir aux gens. À Besançon, j’ai déjà commencé à dire au revoir aux amateurs de bandes dessinées du Café BD de la Médiathèque, aux bénévoles du Café des Pratiques, à mes collègues du Japonais, à quelques profs d’anglais de chez Wall Street English.
Ce weekend, mes parents sont venus faire un tour à Besançon pour me dire au revoir et aussi visiter ma ville d’adoption pendant ces 8 derniers mois. Il a fait super beau et on a bien profité de la région.


En fin de semaine prochaine, je vais dire au revoir à mes amis parisiens. J’ai déjà entamé le processus lors de notre départ de Paris en Juin dernier mais cette fois ci, c’est la bonne.

Plus de 12 mois de mise en place de ce projet, plus de 12 mois qu’on en parle et ça y est, J-7.

Montréal, me voilà !

  • posté le 19 février 2017

  • dans PVT

1 commentaire

  1. Shermane dit :

    C’est pas le bon moment pour t’envoyer des *tousse tousse* aubergines, alors 😉
    Et surtout, bon, très bon voyage et bravo d’avoir tout bouclé à temps pour cette belle aventure.
    Des câlins au Chaton, je tremble en lisant « mettre en boîte » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *