Dans la tête de Paulette

Du nombre de sous vêtements

Quels vêtements prendre quand on part vivre à l’autre bout du monde pendant 2 ans ? Au-delà des vêtements, quelles affaires prendre avec moi, quelles affaires laisser en carton, quelles affaires revendre/donner ?

Je peux passer des dizaines de minutes devant mes placards à me demander quoi faire de quoi… Jusqu’à me poser la question pour mes cotons tiges quand je suis dans la salle de bain le matin…

Ok, j’ai tendance à me poser (beaucoup) de questions lorsqu’il faut organiser quelque chose. Quand je pars en voyage, je n’organise pratiquement rien sur comment les choses vont se dérouler, je ne fais pas de planning au jour le jour comme certaines personnes, par contre, en amont, je vais tout préparer.

Par exemple, la valise, il faut qu’elle soit parfaite, ni trop pleine de trucs inutiles ni trop vide de trucs essentiels. Ou encore, les guides, je pars souvent avec 3-4 versions de guides qui finalement disent la même chose, et j’ajoute également des cumuls de bouts d’articles, city guide de blog et autres recommandations lues sur internet.

Sauf que dans le cas de ce départ au Canada, il ne s’agit pas d’un voyage de 3 semaines.

Je me rends bien compte que je PEUX partir sans presque rien, j’ai juste besoin de mon ordinateur, mon portable, ma CB et des slips.

Sauf que…

Combien de slips ?

J’en suis vraiment arrivées à ce stade de mon « organisation » (qui, pour le moment, se résume toujours à des listes de trucs à faire, de questions sans réponses et des liens en favoris sur mon navigateur web). Je n’arrive même pas à faire un choix sur ce nombre de sous vêtements à prendre, je suis obligée de lire les recommandations et les avis sur internet pour savoir si je prends tout ou si juste une rotation d’une semaine suffit. (Et moi qui voulais écrire des articles de blog pour donner mes conseils pour organiser un départ en PVT…)

Pour revenir au reste, j’ai pour projet de vendre les choses encombrantes tels que mon canapé ou mon matelas car nous allons prendre un garde meuble pour nos affaires et qu’il faut réduire les prix au maximum. Une grande partie de mes livres, BD, fringues, déco va donc terminer en cartons dans un box pendant 2 ans.

Concernant les bouquins, je procède depuis notre départ de Paris à un tri entre ce que je veux garder et ce qui peut partir en bouquinerie, c’est assez facile à faire. Pour la déco, c’est également simple, ce que j’ai chez moi actuellement sera en carton. Par contre, en ce qui concerne les fringues et les chaussures (que j’ai en trèèèès grand nombre), je me pose la question de savoir si ces affaires me plairont toujours lorsque je reviendrais si je ne pars pas avec. Quoi faire des fringues qui ne vont pas faire partie de mes must have et si elles ne font pas partie de ces must have, est ce que j’en ai vraiment besoin finalement ?

Et la vaisselle ? On embarque quoi ? Si on met en carton en France, il va bien falloir racheter sur place et quand on rentrera en France, on fera quoi des trucs en double ? Le linge de maison ? Les oreillers ? Les cotons tiges ???

En résumé, je peux partir la valise presque vide et acheter le nécessaire sur place mais est ce que ça veut dire que pendant 2 ans, je vis avec juste l’essentiel, rien de superflu et surtout rien de pérenne puisque tout le reste sera en France en carton ? En gros, je vis en « sursis » ?

Et ce que je décide de prendre, comment faire ce choix ? A partir de quand une chose est superflue et à partir de quand elle est essentielle ?

Dans un premier temps, nous allons chercher un appartement meublé, c’est impossible pour nous de racheter tout, jusqu’à la moindre fourchette mais est ce un mode de vie que je veux avoir pendant 2 ans ?

Je sais bien qu’il s’agit finalement pas de questions sur l’organisation propre mais plus des questions sur l’expatriation et sur ce choix que j’ai fait. Il faut que j’arrive à mettre de côté ces questions qui ne peuvent pas trouver de réponses pour le moment et me focaliser sur les étapes à venir avant le grand départ.

En attendant, qui veut les cotons tiges que j’aurai en trop avant mon départ ?

(illustration : Wear Lemonade)

  • posté le 16 décembre 2016

  • dans PVT