Dans la tête de Paulette

Ma semaine en province #11

Peu de lectures cette semaine, elle a été principalement prise par la visite de Shermane à Besançon et par mes débuts de bénévolat. Une semaine bien fraiche d’automne, à quelques jours de mon anniversaire.

  • mise en place de l’évènement facebook pour mon anniversaire à Paris le weekend prochain, j’espère voir plein de gens
  • rendez -vous Pôle emploi dès le lundi matin et validation de ma formation Wall Street English avec 44h de plus que prévu, c’est parti pour 144h d’anglais, objectif, 4 niveaux à passer
  • passage à l’auto-école pour discuter de mon permis, la secrétaire est ravie pour moi, arrivent 2 autres jeunes conducteurs qui ont eu leurs graal en même temps que moi, congratulations, chocolats et grands sourires au rendez-vous
  • arrivée de Shermane à Besançon pour deux jours, nous testons deux salons de thé pas franchement top (dont un très très très kitsch), je lui fais faire le tour du centre ville pour faire quelques achats et très vite nous arrivons au bout de ce qu’il est possible de faire ici
  • passage à la permanence de France Bénévolat pour déposer mon dossier, si ce projet de bénévolat autour de la gestion du site de l’association se concrétise, ça serait vraiment une super opportunité
  • nous proposons à Shermane d’aller manger chez Toyodoo, petit restaurant asiatique qui mélange les saveurs chinoises, thaï et coréennes, c’est bon mais le service est d’une lenteur !
  • jeudi matin, je participe à mon premier atelier informatique à l’association Agir contre le chomage, deux profs pour deux élèves, c’est royal. Par contre, le cours non préparé sur la gestion des dossiers et fichiers, ça embrouille plus qu’autre chose. Mention spéciale pour l’élève qui ne sait pas comment s’écrivent les noms de ses groupes préférés (castivens = Cat Stevens, pikflod = Pink Floyd, direstrat = Dire Straits)
  • je passe à la mairie au service Tranquillité Publique pour avoir des infos sur mes droits et les démarches possibles face à la terrasse du restaurant en bas de chez moi… Rien à par une médiation à l’amiable
  • je rentre tellement déçue que je me penche enfin sur le courrier à envoyer à nos anciens propriétaires de Paris pour réclamer le trop perçu des charges depuis 2013, quasi 1800€, je comprends qu’il fasse la sourde oreille
  • 10 achats BD en 3 mois chez mon nouveau-petit-libraire-BD, je sais quel est mon poste de dépense prioritaire. Après y avoir proposé mes services en tant que salarié qui ont été refusés pour cause de finances limites, si je lui propose mes services en tant que bénévole pour apprendre le métier, ça fait la fille qui pousse ou pas ?
  • je m’attelle enfin à la mise en place d’un agenda, je me rends compte qu’entre les rendez-vous pour ma formation, mes ateliers de loisirs et le bénévolat, je vais me perdre si je ne note pas tout
  • globalement, je trouve que cette semaine est un peu celle du bec dans l’eau : lundi, le CRIJ ne fait exceptionnellement pas la carte avantage et tous les chocolatiers sont fermés sauf celui qui était en bas de ma liste ; mercredi, le FRAC repéré avec Shermane est fermé pour cause d’installation d’expo ; vendredi la mercerie est fermée pour raison de santé
  • nous participons au repas japonais du Café des pratiques, le repas est copieux et super bon, les saveurs japonaises sont bien présentes et la compagnie est agréable, encore !
  • le weekend est partagé entre de la broderie, de la cuisine et de la bouffe et des jeux vidéo avec Chat

—- Lectures de la semaine —-

BD & Manga

  • 20th Century Boys, vol 2, Naoki Urasawa ★★★★☆
  • Québec Land, Pauline Bardin, Edouard Bourré-Guilbert, Aude Massot ★★☆☆☆
  • Spirou – Tome 10 : La lumière de Bornéo, Frank Pé, Zidrou ★★★★★
  • posté le 10 octobre 2016

  • dans Blabla

2 commentaires

  1. titite dit :

    Une semaine chargée et en demi teinte …
    Se proposer en bénévole peut changer la façon de voir du libraire ?
    Quant au bruit de la terrasse, le voisinage doit penser pareil peut être, il y a peut être potentiellement un collectif qui peut se monter pour aller négocier ?

    1. Paulette dit :

      Proposer de bénévolat peut me permettre d’apprendre le métier sans qu’il ne me paie, la question est : m’a t il parlé de ses finances pour me dire non ou est ce vraiment le seul problème qui l’empêche d’embaucher quelqu’un ?
      Apparemment, selon le service Tranquillité, personne ne s’est jamais plaint de ce restaurant…

Les commentaires sont déasctivés.